Conserver le contact avec le parent biologique d'un enfant en famille d'accueil

Vous accueillez un enfant dans votre famille et vous vous interrogez sur l’intérêt de conserver ou non le contact avec ses parents. Bien que la proximité parentale soit intéressante, elle ne l’est pas à tous les coups.

Pour protéger un enfant dont la famille est dans l’incapacité de subvenir à ses besoins élémentaires, il est souvent placé dans une famille d’accueil. Cette dernière lui offre un abri de façon temporaire, jusqu’au moment où ses parents seront en mesure de le reprendre. Toutefois, il arrive que cette situation soulève un certain nombre de questions dont la plus importante est celle-ci : l’enfant doit-il ou non garder le contact avec ses géniteurs ? Si cela peut s’avérer bénéfique à bien des égards, il existe des cas extrêmes qui peuvent obliger une famille d’accueil à l’interdire.

parent biologique

L’importance pour l’enfant d’avoir un contact avec ses parents biologiques

Pour un enfant placé en famille d’accueil, maintenir le contact avec ses géniteurs est important pour plusieurs raisons.

Pour avoir un bon équilibre mental

La séparation d’un enfant avec sa famille biologique est toujours difficile, car cela n’est pas sans conséquence sur celui-ci. Il peut être mentalement et physiquement affecté par la situation. Quelles que soient les raisons, l’enfant éprouvera toujours ce besoin parental après la séparation. Pour cela, il est important de planifier des visites avec ses parents lorsque cela est possible. Si la famille biologique est dans l’incapacité de lui rendre visite pour différents motifs, le contact téléphonique reste une option. Tant que les parents ne sont pas malveillants, ces dispositions sont utiles. Elles permettront à l’enfant de ne pas déprimer et de sentir proche d’eux bien qu’ils soient séparés.

Pour ne pas développer de mauvais sentiments

Lorsqu’un enfant est séparé de sa famille, il peut se renfermer sur lui-même et éviter tout contact avec d’autres personnes. Cette attitude est normale puisqu’il a subi un choc émotionnel dû à la séparation. Bien qu’il soit dans un cadre où il ne manque de rien, il aura toujours l’impression d’être un étranger au sein de la nouvelle famille. Afin d’éviter que l’enfant se sente abandonné, le contact avec sa famille biologique doit être maintenu. En voyant ses parents régulièrement et en ayant une interaction avec eux, il pourra facilement accepter la nouvelle situation. Ces derniers pourront le persuader, avec des arguments, d’accepter avec aisance la nouvelle famille.

Pour bénéficier d’un soutien financier

La famille d’accueil a pour rôle de fournir à l’enfant dont elle est en charge, tout le nécessaire. Toutefois, pour diverses raisons, l’enfant peut se retrouver dans un besoin urgent d’argent. Dans ce cas, il pourra se tourner vers sa famille biologique s’il est en contact avec eux, notamment au début. En effet, les séparations ne sont pas toujours liées aux questions financières. Il peut s’agir d’un manque de temps ou d’une mésentente entre les parents. Ainsi, ces derniers peuvent vouloir apporter un appui financier à leur enfant. Quoi qu’il en soit, cette forme de contact peut constituer une aide à l’épanouissement de ce dernier. De cette manière, l’enfant pourra subvenir à certains de ses besoins sans avoir à solliciter ses tuteurs.

Dans quel cas faut-il interdire toute forme de contact ?

Un enfant est placé dans une famille d’accueil pour plusieurs raisons. En général, il peut s’agir :

  • des difficultés financières
  • d’un divorce difficile
  • d’un abandon
  • des conflits familiaux, etc.

L’enfant peut être aussi mis en famille d’accueil à cause d’un mauvais traitement qu’il subit de la part de ses parents biologiques. Dans ce dernier cas, il y a une réelle menace pour l’épanouissement de celui-ci. Il est alors important de le tenir éloigné des personnes qui sont la cause de sa souffrance. La famille d’accueil a pour obligation de protéger l’enfant de sa famille biologique durant tout le temps où il vivra avec eux.

En somme, tant que ses parents ne constituent pas une menace pour son bien-être, l’enfant en famille d’accueil a le droit d’être en contact avec eux. Ainsi, il pourra s’épanouir et bénéficier des différents avantages qu’offre la proximité parentale.

Recent posts

Menu

Pages